Lorsque nous avons appris qu’une microbrasserie s’installait à un jet de pierre de notre domicile, nous avons éprouvé une immense joie. Dès les premières affiches placardées dans les vitres d’Isle de Garde, l’engouement était palpable dans Rosemont–La Petite-Patrie. La petite brasserie était si attendue que les résidents du quartier l’ont instantanément adoptée et en ont fait un succès monstre qui ne se dément pas depuis son ouverture en septembre 2014.

Par un mardi pluvieux de mai, nous avons donné rendez-vous à une collègue, habituée des lieux, afin de faire l’essai du service de bretzels chauds fabriqués chez Automne, la boulangerie voisine. Chaque mardi à 17 h 30, un serveur vend ses alléchants bretzels au son de la musique traditionnelle allemande en chantonnant gaiement. Malgré nos nombreuses visites à l’Isle de Garde, nous ne connaissions pas encore cette sympathique tradition.

C’est ça, l’Isle de Garde. De l’originalité à revendre, mais aussi des bières de grande qualité produites sur place depuis un an, des plats gourmands à petits prix, un service attentionné et une ambiance du tonnerre. Essayez d’y aller un jeudi pour le 5 à 7. Vous constaterez qu’il n’est pas aisé d’y trouver une table, à l’intérieur comme sur la terrasse.

Des bières servies avec classe

Élever la bière à un autre niveau. Telle était l’ambition des six proprios d’Isle de Garde. Le pari a été relevé avec brio. D’abord, les bières sont proposées à la température de service parfaite (4 °C, 8 °C ou 12 °C) pour leur style. Ensuite, celles-ci sont servies dans des verres de vin, ce qui rend la dégustation encore plus agréable. Enfin, on se soucie de bien hydrater les clients avec des bouteilles d’eau servies en abondance.

Le menu recèle mille et un trésors. Chaque visite nous rappelle qu’il est ardu d’y faire des choix : tester la Saison Olicana d’Isle de Garde (bien sèche, facile à boire), suivre les conseils de notre serveur vantant la Vienna maison (non, merci, on n’aime pas trop les Lager…), se laisser titiller par le nom de la C’est une IPA; elle est américaine (très New England, aux envoûtants parfums tropicaux) ou laisser libre cours à notre amour des Rauchbier avec la Rauch papier ciseaux allumette (subtilement fumée), une collabo Tête d’allumette/Isle de Garde?

De délicieux petits plats

Après quelques broues, la faim nous tenaille. Comme nous n’en sommes pas à notre première visite, nous avons déjà goûté quelques-uns des plats au menu: le parfait burger Samuel L. Jackson Royal with Cheese, le délicieux mac n’cheese, les gnocchis à la ricotta, si divins que nous décidons d’y regoûter, accompagnés des légumes du moment (une originale vichyssoise de légumes). Notre collègue jette son dévolu sur le chili végétarien, pleinement satisfaisant, tandis qu’une autre amie qui vient d’arriver choisit le mac n’cheese, rapidement dévoré.

Lors d’une prochaine visite, nous nous promettons d’essayer le pogo de bœuf Wellington. Avec sa sauce au foie gras, son pleurote poêlé et ses frites de pommes de terre rattes, il nous est vraiment tombé dans l’œil.

Ce sera difficile de résister bien longtemps à l’envie d’y retourner. Isle de Garde fait en effet partie de ces rares endroits avec lesquels on a constamment envie de renouer.

Bières

21 bières étaient offertes lors de notre passage, dont 12 brassées sur place. Prix selon la bière choisie et le format : 7,50 $ (8 oz, 13 oz ou 20 oz), 6,50 $ (16 oz) et 5,50 $ (12 oz). Bières sans gluten en canettes.

Autres alcools

Cidre et hydromel en fût, vins blancs (10) et rouges (11), bulles (2), scotchs (30), bourbons, ryes et whiskies (13), rhums (4), vodkas (4), gins (5) et cocktails (6).

Boissons sans alcool

Kombucha en fût, bières et cidres sans alcool, jus et boissons gazeuses, cafés, eaux.

Nourriture

Petits plats : mac n’cheese, olives, salade verte, etc. : de 3 $ à 9,75 $. Plats : assiette de charcuteries, cari de pois chiches et de pois verts, Le Samuel L. Jackson Royal with Cheese, etc. : de 4,50 $ à 18,50 $. Plats plus élaborés : pogo de bœuf Wellington, salade de nouilles Soba, tartare d’agneau, gnocchis à la ricotta, etc. : de 16 $ à 20 $.

Clientèle

Des amis venus en duo ou en gang, majoritairement dans la vingtaine et la trentaine, discutant dans un joyeux brouhaha. Quelques couples plus âgés ainsi que certains clients seuls au bar.

Ambiance

Cool, animée, bruyante, jeune et dynamique. On s’y sent comme dans son salon, avec une très grosse gang d’amis qui boivent tous de l’excellente bière.

On aime

Les délicieuses bières, le service hors pair, le joli décor, l’ambiance animée, la nourriture savoureuse à prix doux.

On aime moins

Rien, sinon qu’il est parfois difficile d’y trouver une place libre.

À noter

Les enfants sont les bienvenus, tant à l’intérieur que sur la terrasse.

Isle de Garde, 1039, rue Beaubien Est, Montréal, (514) 303-1661

isledegarde.com et facebook.com/Isle-de-Garde-510908485722378/