Un vent de fraîcheur pour les 10 ans du Naufrageur

Il souffle présentement un vent de fraîcheur sur Le Naufrageur. En effet, le 10e anniversaire de la microbrasserie québécoise, basée à Carleton-sur-Mer en Gaspésie, se déroulera jusqu’à la fin de 2018 sous le signe de la métamorphose et de l’innovation. Nouvelles étiquettes, nouvelle composition de la série « classique » et une multitude de nouveautés jalonneront les prochains mois. Le 17 mai prochain marquera d’ailleurs le lancement officiel de cette période de célébrations.

Dans cette ère où le marché de la bière artisanale se développe à une vitesse fulgurante, il ne s’agit pas pour Le Naufrageur de tout changer, mais bien de saisir l’occasion de faire le point, de remettre de l’avant ses fondements et ses valeurs, afin de se démarquer davantage. Il semble primordial que sa vivacité sur le marché, sa fierté d’être pionnier dans la production de bières créatives et son dévouement dans la promotion des produits du terroir québéco-gaspésien se reflètent dans son image et ses communications.

« Dès le départ, ce qu’on voulait absolument, c’était d’avoir du plaisir à brasser en « gang ». On voulait aussi produire des bières créatives et inédites avec les ingrédients les plus purs et les plus locaux possibles. Jusqu’à maintenant, on a toujours tenu notre pari et on va s’assurer de poursuivre sur cette voie-là. » – Louis-Franck Valade, co-propriétaire.

Une image modernisée

Pour la série « classique », les habitués retrouveront les illustrations de François Miville-Deschênes, adoptées en 2008. Il apparaissait indispensable d’assurer une continuité en préservant ces images. L’imagerie « pirate », l’écusson, le parchemin et les teintes sombres laissent place à un tout nouveau visuel, plus moderne et éclatant. La transformation de l’écusson vers une forme aux couleurs vives et aux lignes simplifiées devient le bandeau titre de chaque étiquette. Il rappelle, par sa forme en pointe, l’ancre d’un bateau dont l’anneau est serti du logo du Naufrageur. Cette ancre continue d’affirmer le solide amarrage du Naufrageur à ses valeurs et au territoire gaspésien.

La Doris – La nouvelle blonde de la série « Classique »

La Léonne (blanche biologique), la Colborne (ale rousse) et la Saint-Barnabé (stout) sont maintenant accompagnées par La Doris, cette toute nouvelle Lager blonde pur malt. Elle remplace la Malauze (ale blonde), qui ne sera plus brassée que de façon saisonnière. On a choisi La Doris pour sa finesse, sa légèreté, son goût plus axé sur la levure que sur la céréale. Son goût franc, citronné et rafraîchissant fait d’elle une bière accessible et parfaitement désaltérante.

La Doris sera sur les tablettes de tous les détaillants du Naufrageur à compter du 17 mai prochain.

Le lancement officiel de cette nouvelle « classique » aura donc lieu le même jour au Pub du Naufrageur à Carleton-sur-Mer, en formule 5 à 7.

Les amateurs sont invités à se prendre en photo avec leur bouteille de Doris à la main et à la partager, accompagnée du #naufrageur10ans, sur les réseaux sociaux le samedi 19 mai, en simultané, à 17h précisément.