Les Brasseurs du Nord, pionnière des microbrasseries au Québec bien connue pour sa gamme de bières Boréale, est fière d’annoncer qu’elle devient à compter d’aujourd’hui le représentant et distributeur exclusif de Beau’s All Natural au Québec, une microbrasserie reconnue parmi les meilleures de sa catégorie et déjà très appréciée par les buveurs québécois. Beau’s, demeure une brasserie artisanale entièrement indépendante détenue par ses employés.

« Cette entente avec Beau’s All Natural est complémentaire et avantageuse non seulement pour nos deux entreprises mais aussi pour nos clients. Elle nous permet d’optimiser notre infrastructure de livraison de même que notre force de vente et d’élargir notre offre de produits à nos clients », indique Sébastien Paradis, président-directeur général, Les Brasseurs du Nord – bière Boréale.

« Nous partageons avec Boréale de nombreux points en commun, notamment la recherche de l’excellence, la qualité des produits et l’innovation. Parce que la force de vente et le réseau de distribution des Brasseurs du Nord sont appréciés des détaillants et des clients de bars, nous sommes convaincus que cette entente entraînera une demande accrue pour nos produits au Québec tout en favorisant une belle synergie entre nos deux entreprises », a déclaré Steve Beauchesne, co-fondateur de Beau’s All Natural.

Depuis 2006, Beau’s All Natural brasse des bières originales et savoureuses comme la Lug-Tread Lagered Ale en utilisant que les meilleurs ingrédients et de l’eau de source locale. Cette microbrasserie située à Vankleek Hill, sur la frontière Québec/Ontario, élabore des bières artisanales uniques, délicieuses et certifiées biologiques, confectionnées avec une réelle considération pour l’environnement et les communautés locales, mais aussi dans un esprit de grande convivialité.

Les bières Beau’s sont offertes principalement en bouteilles de 600 ml ou 750 ml et certaines en canettes. L’entente vise l’ensemble du Québec. Cependant, pour les marchés desservis par les distributeurs indépendants comme le Saguenay–Lac-St-Jean, l’Abitibi-Témiscamingue et la Gaspésie, l’entente entrera en vigueur deux mois plus tard alors que les permis nécessaires seront délivrés.