La cuisine coréenne est une cuisine de partage. Il n’est pas rare de voir plusieurs plats, aux saveurs et aux goûts différents, posés au milieu de la table. Chaque convive pige au gré de ses envies, accompagnant le tout de féculents, très souvent du riz.

Le Barbecue coréen est devenu, ces dernières années, une spécialité que plusieurs occidentaux goûtent dans des restaurants aménagés avec des BBQ au centre de la table. On y commande plusieurs protéines, souvent marinées, accompagnées de très nombreux condiments et autres plats à partager.

Le kimchi

Principe de conservation des légumes par fermentation lactique, le kimchi est également assaisonné aux différents piments. Le rendant plus ou moins piquant, c’est le chef qui décide. Les meilleurs accords se font avec des bières également brassées avec des ferments lactiques. Dirigez-vous vers les Gose, les Berliner Weisse ou les nouvelles interprétations de bières sures par de nombreux brasseurs nord-américains. Je vous invite à profiter de bières fraîches et non affinées en fût de chêne. Je n’ai jamais été impressionné par les arômes provenant de l’affinage en fût et les piments.

Bibimbap

Bol de riz, nombreux légumes et de la viande, sans oublier l’œuf frit sur le dessus! Il est parfois assaisonné de sauce sésame ou relevé avec une pâte pimentée. C’est le plat le plus doux de la cuisine coréenne. Dirigez-vous vers les bières Blondes Douces pour accompagner tout en douceur votre plat. L’accord se fera sur la céréale blonde et le riz et se prolongera pendant toute la dégustation. On en demande pas plus.

Le bulgogi 

Le fameux Barbecue coréen, qu’on nomme bulgogi, se prépare avec différentes viandes, souvent du porc et du bœuf, que l’on a marinées dans une préparation à base de soya et de sucre. La cuisson peut se faire sur charbon de bois ou sur BBQ électrique. La façon de le consommer varie, mais il n’est pas rare de placer votre viande cuite dans une feuille de salade, avec du riz, du kimchi et quelques condiments disponibles sur la table. Les accords bières sont donc très variés considérant les possibilités infinies d’accompagnements. Pour les accords piquants, les bières tranchantes seront d’excellentes complices. Mais ne vous dirigez pas trop vers les IPA fortement aromatiques, elles seront bousculées.

Si vous mangez votre viande sans accompagnement, quelques bières maltées et céréalières seront les bienvenues, comme une Brune Douce ou Brown Ale. Cela rehausse le plaisir de goûter aux arômes caramélisés de la viande et des céréales de la bière.