La Brasserie Artisanale Griendel aura enfin ses propres installations

La Brasserie Artisanale Griendel, fondée en 2015 et située au 195, Saint-Vallier Ouest à Québec, possédait déjà une salle à manger de 120 places avec un bar. Elle aura enfin ses propres installations de brassage au courant du mois d’avril. Les propriétaires, le directeur général Martin Parrot, le brasseur Olivier Savary, le gérant Alexandre Gaumond et le responsable des tâches administratives Vincent Lamontagne ont, jusqu’à présent, brassé leurs bières chez Brasseurs Illimités, à MaBrasserie, à la Brasserie Générale ainsi qu’à La Barberie. Dès l’ouverture de la brasserie, l’équipe a eu pour objectif d’avoir ses propres installations. Au départ, il est prévu de refaire les classiques telles que la IPA, la Ruby Ale, la Kölsch, la Session IPA, le Stout et la Witbier. Le nombre de lignes de fût demeurera le même, soit 24. Au lieu d’offrir une dizaine de leurs bières en fût, incluant leurs collaborations, ils en proposeront maintenant une quinzaine. Une ligne sera consacrée au kombucha, une au cidre et les autres aux produits invités. L’établissement a aussi pour projet de vendre des canettes de 500 ml, mais seulement à partir de 2020.

Première édition du Festibière de Sherbrooke

Le Festibière de Québec connaît du succès depuis neuf ans et, plus récemment, celui de Lévis attire lui aussi les foules. Il était donc logique d’en lancer un nouveau, le Festibière de Sherbrooke, qui aura lieu au Parc Victoria, du 25 au 27 mai. Alors que l’édition de Québec se consacre au divertissement et celle de Lévis aux arts, le thème proposé pour Sherbrooke est le biergarten. Ce sera donc dans un décor tout en verdure avec des guirlandes de lumières et de longues tables en bois que les visiteurs pourront goûter aux produits de la trentaine de microbrasseries, distilleries et camions de nourriture qui seront présents. Les brasseries proviennent de Sherbrooke, de l’Estrie et de l’ensemble du Québec. Le camion du Festibière sera l’endroit où parfaire vos connaissances grâce à des conférences et dégustations de bières exclusives animées par Philippe Wouters. Des spectacles musicaux sont également au programme. L’entrée est gratuite, mais les visiteurs devront se procurer le verre officiel et des jetons pour goûter aux bières offertes. Profitez de la prévente à prix réduit : festibieredesherbrooke.com.

Un 10e pour le Bier-Fest de Blainville

L’équipe de la boutique William J. Walter de Blainville vous invite à la 10e édition de son populaire Bier-Fest, le 19 mai 2018 prochain. Venez déguster sur place de succulentes saucisses et rencontrez les brasseurs qui vous feront découvrir leurs excellents produits. Lors de l’événement, la bière 10e Anniversaire de l’entreprise sera dévoilée. Cette année, ce fut au tour de la Microbrasserie des Beaux Prés de brasser cette bière personnalisée. Sur place, il y aura aussi la microbrasserie Le Naufrageur qui est de retour pour l’événement afin de souligner son 10e anniversaire avec l’équipe et les amateurs. La Microbrasserie Kruhnen, également présente, a l’honneur de brasser la bière officielle du 50e anniversaire de la ville. Les profits de la vente de cette bière seront d’ailleurs versés à la Maison des Jeunes de Blainville.

La Toast! : une bière faite à partir de pain récupéré

Kévin Morin, copropriétaire et brasseur chez Multi-Brasses à Tingwick, n’a pas hésité une seconde lorsque David Verville, chargé de projet de l’organisme Synergie Victoriaville – dont le mandat est de réduire les matières résiduelles – l’a approché pour lui proposer de créer une bière à partir de baguettes de pain que l’organisme Sécurité alimentaire de Victoriaville ne peut plus distribuer à la population, car elles sont trop sèches. M. Verville avait constaté que ce type de bière existait déjà en France, en Belgique, en Angleterre et à New York. Lorsqu’on lui a présenté l’idée, M. Morin s’est dit que c’était une belle façon de sensibiliser les gens au gaspillage alimentaire. La Toast! est une Pale Ale à 5,5 % d’alcool fabriquée avec du pain préalablement séché qui permet de remplacer 30 % du malt dans cette bière. Elle a un goût salé et légèrement amer. Elle est disponible en bouteilles de 341 ml à Victoriaville chez Bières et Saveurs du terroir, à la Coopérative La Manne et au Dépanneur Victo-BSG, au IGA de Princeville, au Marché Houblonné de Plessisville ainsi que chez Accommodation le Gaz Store et IGA Desrochers à Warwick. Pour six hectolitres de bière, 36 kilos de pain séché ont été nécessaires. En tout, 65 caisses de 24 bouteilles ont été lancées, en mars. Quelques chanceux avaient eu la chance de goûter une version préliminaire de la Toast! lors de la Balade Gourmande, à l’automne dernier. Multi-Brasses lancera également une blanche à base de pain, dans un ou deux mois. Elle sera légèrement épicée, aura un goût salé, mais aussi d’orange, de coriandre et de levures belges.

La Microbrasserie Le Naufrageur lance une bière à l’eau de mer

Le 5 avril, la Microbrasserie Le Naufrageur, de Carleton-sur-Mer, a lancé la Gose-sur-mer, une bière à 4,25 % d’alcool et brassée avec 18 % d’eau de mer récoltée dans la Baie-des-Chaleurs. Son goût est à la fois salé, sur et fruité. « C’était une idée un peu folle lorsqu’on l’a eue il y a plusieurs années, mais naturelle parce qu’on est sur le bord de la mer. Maintenant que la mode est plus axée sur les Gose, on s’est dit que c’était le temps d’essayer ça », explique le directeur de la production et copropriétaire Philippe Gauthier. Un premier brassin de 3300 litres a été produit et il y en aura un autre plus tard en avril afin de poursuivre la distribution. La bière sera en vente chez plus d’une soixantaine de détaillants spécialisés en bouteilles de 500 ml, dans l’ensemble du Québec, de l’Outaouais à la Côte-Nord, ainsi qu’en fût dans quelques micros, bars et pubs en Gaspésie, à Montréal et peut-être à Québec. La micro, qui célèbrera son dixième anniversaire l’été prochain, prévoit lancer plusieurs autres bières dont une nouvelle Lager blonde et d’autres créées avec des produits du terroir gaspésien.

Un premier brassin pour Les Sans-Taverne en attendant l’ouverture officielle

La microbrasserie Les Sans-Taverne, au cœur du Bâtiment 7 à Pointe-Saint-Charles, bâtisse ferroviaire abandonnée qui sera reconvertie en brouepub, a déjà commencé à produire en vue de l’ouverture prévue pour mai! Elle a brassé, en collaboration avec Le Cheval Blanc – la première brasserie artisanale au Québec –, une bière pour célébrer le passage de l’hiver au printemps, mais également pour un partage d’expérience entre la brasserie trentenaire et la micro naissante. Il s’agit d’une Session nommée la Session Caboose, une bière de soif avec du blé doux et des houblons printaniers. On peut la déguster en fût au Cheval Blanc. C’est un rendez-vous!

Une huitième édition pour le Festibière de Gatineau

Du 31 mai au 2 juin aura lieu la 8e édition du Festibière de Gatineau au Musée canadien de l’histoire. La sélection de bières importées provenant de différentes provinces du Canada, sera encore plus importante. Plus de 35 brasseries du Québec, de l’Ontario, d’ailleurs au Canada et possiblement du Vermont, y seront présentes. Il y aura aussi un bar à vins et spiritueux ainsi que des cidres. Une douzaine de restos et de camions de nourriture proposeront des mets variés (pizza, poutine, burgers, tacos, fruits de mer, etc.). De plus, cette année, l’activité yoga et bières –qui connaît un succès à chaque édition du côté d’Ottawa et Toronto- sera offerte pour la première fois. Des conférences pour enfants incluant des dégustations de breuvages sans alcool en accord avec des bonbons et des fromages, auront également lieu. Des spectacles musicaux ainsi qu’une section pour les artisans locaux complèteront la programmation. Pour en savoir plus : festibiere.ca.