Située à une cinquantaine de kilomètres de Montréal, la charmante petite bourgade d’Hudson, avantageusement située aux abords de la rivière Ottawa, a le privilège d’accueillir en ses terres, depuis juillet 2016, la Brasserie du Bois Blanc.

Cette toute petite microbrasserie, ne disposant que d’une capacité de brassage de 12 hectolitres, est la propriété de Frédéric L’Écuyer et Martin Brooks, deux amis maniant tous deux le fourquet afin de créer de délicieuses boissons bien houblonnées.

Parfaite escapade de fin de semaine

Il y avait belle lurette que nous avions hâte de voir où se cachait cette fameuse microbrasserie dont nous avions goûté quelques-uns des produits. C’est donc par un beau dimanche après-midi ensoleillé de mars que nous avons mis le cap sur Hudson, située tout près de la frontière Québec-Ontario.

Après un trajet d’une quarantaine de minutes, nous découvrons une jolie petite maison blanche abritant la Brasserie du Bois Blanc. Si l’heure de la fermeture approche à grands pas, le salon de dégustation est encore bien rempli. Un groupe d’amis assis près de la fenêtre déguste un gâteau au chocolat, célébrant sans doute un anniversaire. Deux familles, réunies pour l’occasion, sirotent leurs bières avec une ribambelle de bambins dans les bras et sur les genoux. La Brasserie du Bois Blanc, c’est exactement ça. Des gens de tous horizons réunis dans un lieu intimiste, sans prétention et fort chaleureux afin de déguster les offrandes houblonnées du duo L’Écuyer-Brooks.

Un amour pour le houblon

À la lecture de l’ardoise, trois tendances se dessinent nettement : l’amour du houblon, avec plusieurs IPA et double IPA au menu, des bières aux styles pour le moins originaux et une prédisposition pour les bières fortes avec, notamment, quatre broues allant de 7 à 9,2 %. Conducteurs désignés requis!

Plusieurs des neuf bières offertes (dix habituellement, une n’y était plus) nous sont inconnues. Pour en goûter plusieurs, nous optons donc pour la palette de dégustation comprenant quatre petits galopins de 4 oz. Nous sélectionnons les Gojilla (SNO IPA ou Sud Nord Ouest IPA!), Enigma – notre préférée –, une American Pale Ale offrant une belle symbiose entre la puissance de l’amertume et les saveurs fruitées, Evermore (EF IPA ou Enchanted Forest IPA!) et Krakhan (Double IPA). Notre accompagnateur choisit quant à lui la 42 & 2, une California Common Ale peu amère et bien maltée, avec saveurs toastées, ainsi que la Hudson, une Bitter sur le malt légère, minérale et à l’amertume feuillue. Notre garçon s’amuse quant à lui avec les jeux de Mikado, d’échecs et de dames.

Il ne faut pas avoir faim lorsque l’on vient à la Brasserie du bois blanc. La seule chose que l’on peut y déguster est le maïs soufflé, fabriqué dans une grosse machine vintage. Par contre, la clientèle est fortement encouragée à amener sa propre nourriture ou à se faire livrer un repas d’un resto environnant. Cela ajoute certainement à l’expérience sans prétention et sympathique de ce petit salon de dégustation où il fera bon revenir.

Bières

Neuf bières brassées sur les lieux étaient offertes lors de notre visite. Une dixième était malheureusement épuisée. Prix du verre : 7 ou 8 $ (14 oz). Palette de dégustation : 11 $ (4 verres de 4 oz). Verres de dégustation de 4 oz à 3 $. Les bières sont aussi disponibles pour emporter en growler d’un litre (11 à 13 $, plus consigne de 6 $ sur le growler), en bouteilles de 660 ml et en canettes de 473 ml.

Boissons sans alcool

Bière sans alcool.

Nourriture

La microbrasserie offre seulement du maïs soufflé à 2 $. Les clients peuvent toutefois amener leur propre nourriture ou se faire livrer des plats.

Clientèle

Des jeunes dans la vingtaine, venus célébrer entre amis, des gens en couple afin de découvrir les bières de la microbrasserie, des Ontariens de passage dans la région, des habitués jasant avec le propriétaire ainsi que quelques familles avec bambins et jeunes bébés.

Ambiance

L’ambiance est intimiste avec les plafonds bas. On a carrément l’impression de pénétrer dans un endroit secret, un peu privé, comme le sous-sol d’un ami. La décoration est à la fois vintage avec vieux cadres un peu kitsch et horloge d’un autre temps.

On aime

L’ambiance intimiste du salon de dégustation, l’accueil sympathique des proprios qui offrent d’emblée la visite des installations, les bières bien houblonnées.

On aime moins

L’espace est petit et se remplit vite. Difficile donc parfois d’y trouver une table.

À noter

Les enfants sont les bienvenus. De nombreux jeux de société sauront les captiver pendant un bon moment.

Brasserie du Bois Blanc, 518, rue Main, Hudson, (450) 613-1506
boisblanc.ca et facebook.com/brasserieduboisblanc.