ÉTATS-UNIS – Les trois styles brassicoles qui seront en vogue en 2018

La réputée revue culinaire Food & Wine a publié sa prédiction, plutôt conservatrice, des trois types de bières de microbrasserie qui, selon elle, rejoindront un plus vaste public cette année. On retrouve, tout d’abord, les sempiternelles Lager qui demeureront populaires auprès du grand public, mais reviendront à la mode auprès des fans un peu plus pointus de bières artisanales. Ensuite, les bières dites sour, déjà appréciées des beer geek, verront une augmentation de leur consommation auprès des moins initiés. Finalement, les NEIPA continueront de faire craquer les amateurs de houblons, autant les fines bouches que les curieux.

EUROPE – Copenhague : Capitale de la bière artisanale en Europe?

La jolie capitale danoise ne compte peut-être que 500 000 habitants, mais son impact culturel et gastronomique sur le Vieux-Continent dépasse largement ce nombre. Et c’est particulièrement marqué au niveau de la scène brassicole de la ville. En effet, il y a actuellement 217 brasseries à Copenhague, incluant les grands noms Carlsberg et Mikkeller. En guise de comparaison, Londres, une ville beaucoup plus populeuse, abrite 74 brasseries. Si vous songez faire un petit périple du côté de ce joyau de la Scandinavie, étirez votre présence dans le quartier Vesterbro, où une myriade de brasseries locales sont condensées.

AMÉRIQUE CENTRALE – Les bières du Costa Rica bientôt sur les tablettes américaines

Un regroupement de 39 producteurs de bière artisanale du Costa Rica, avec l’Office du Commerce Extérieur du pays, tentent de briser les frontières de leur terre natale pour que leurs produits se retrouvent sur les tablettes des États-Unis, ainsi que d’autres pays d’Amérique Centrale et du Sud. Le marché de la bière artisanale au Costa Rica a atteint un niveau de maturité fort respectable au cours des dernières années, ce qui devrait faciliter le processus. Un projet sera officiellement déposé ce mois-ci.Ce dossier est à suivre!

OCÉANIE – Des bières aborigènes et sans alcool en Australie

Un peu partout dans le monde, il y a actuellement une recrudescence d’un certain engouement pour les bières non-alcoolisées, mais avec un profil gustatif bien senti. L’Australie répond à la demande notamment grâce à la brasserie Sobah qui concocte des bières avec une levure probiotique ne fermentant pas dans l’alcool. De plus, elle utilise des ingrédients aborigènes et singuliers pour agrémenter leurs recettes de base, comme le citron finger lime par exemple, un agrume plutôt rare. La brasserie tentera également prochainement d’exporter ses produits dans des pays où la consommation d’alcool n’est pas très encouragée, notamment au Moyen-Orient.

ASIE – Une rébellion brassicole se forme en Thaïlande

Un embargo sur la production de bières artisanales est en train de s’effriter en Thaïlande. En effet, depuis 1950, le brassage à la maison est illégal. Pour pouvoir brasser de la bière, une entreprise doit produire 100 000 litres par année et posséder 400 000 $ dans son compte de banque. Mais certains artisans font fi des règlements en place et incitent les gens à venir visiter leurs humbles infrastructures et goûter leurs créations, ce qui crée actuellement une certaine révolution à travers le pays pour faire changer les lois. Beau travail la Thaïlande!