Avec les Fêtes qui approchent, plusieurs achèteront bientôt des « bulles », que ce soit pour célébrer Noël ou la Saint-Sylvestre. Mais si au lieu de se procurer un vin mousseux Européen, américain ou autre, on optait plutôt pour un cidre effervescent bien de chez nous ? C’est ce que l’on vous propose cette année.

Comme pour le vin ou la bière, il existe plusieurs façons de gazéifier le cidre. Si la carbonatation est obtenue artificiellement par l’ajout d’anhydride carbonique, le cidriculteur doit alors l’indiquer sur l’étiquette au moyen du terme «gazéifié» ou de l’expression «effervescence obtenue artificiellement».

La prise de mousse

La prise de mousse est dite naturelle si celle-ci est le fruit du dernier stade de la fermentation. Ce sont ainsi les levures qui produisent le gaz carbonique. On peut donc indiquer l’une de ces méthodes sur la bouteille, selon le cas :

  • On parle de «méthode cuve close» lorsque l’effervescence est obtenue exclusivement en cuve close durant une période d’au moins quatre semaines.
  • La «méthode traditionnelle» ou «méthode classique» implique une prise de mousse effectuée en bouteille pendant une période d’au moins neuf mois. Pendant ce temps, le cidre doit demeurer en contact avec ses lies. Celles-ci sont ensuite retirées par dégorgement. C’est la méthode utilisée en Champagne pour leur vin mousseux.
  • La «prise de mousse en bouteille» se fait sur lie pendant une période d’au moins deux mois. On utilise ensuite soit la filtration ou le dégorgement pour la retirer.

Et puisque les Fêtes sont le moment de se gâter, on choisira l’une de ces méthodes.

De plus, la teneur en sucre résiduel peut aussi être indiquée. On parlera de cidre «brut» lorsque la teneur en sucre est de moins de 30 g par litre, de «demi-sec» si elle se situe entre 30 g et 50 g par litre ou de cidre effervescent «doux» lorsque l’on dépasse les 50 g/L.

À table ou en cocktails

Le cidre brut ou sec est tout indiqué pour les Fêtes. Il vous séduira à l’apéro, au brunch, avec des bouchées ou dans un cocktail. Voici d’ailleurs quelques idées de concoction appropriées pour les fêtes :

  • Kir royal : 200 ml de crème de cassis pour 150 ml de cidre mousseux
  • Mimosa : une part de jus d’orange pour trois parts de cidre mousseux
  • Spritz : une part Aperol pour trois parts de cidre, servi sur glace avec une rondelle d’orange