RALLYE 300

C’est avec beaucoup de fierté que la Brasserie McAuslan a lancé hier, son tout premier cidre urbain McAdam fait à 100 % de pommes québécoises. Située dans le quartier Saint-Henri à Montréal depuis 1989, la Brasserie ajoute ainsi une cidrerie à ses installations, en plus d’un verger urbain sur une des parcelles de son terrain. Celui-ci ayant été planté dans le souci d’embellissement de son quartier.

«L’idée du cidre à la Brasserie mûrit depuis déjà plusieurs années, explique Philippe Jaar, vice-président, directeur général de la brasserie. Après avoir planté nos tout premiers pommiers, nous avons consacré deux années, non seulement à la conception et à la construction de la nouvelle cidrerie, mais aussi et surtout à la recherche et au développement du produit final. Après près de 30 ans d’histoire et de passion, nous n’arrêterons jamais d’innover et d’être fiers de ce que nous produisons!»

Dave Brophy, le sympathique maître-brasseur, nous a confié que s’il a d’abord cru que pour un gars avec son expérience importante de brassage, faire un cidre serait relativement simple, il s’est rapidement rendu compte que la pomme et le grain sont deux matières bien différentes.

Cidre Urbain McAdam

Ce sont près de 300 invités qui étaient réunis le temps d’une soirée afin de découvrir un produit qui se démarque déjà par son nom, son graphisme, ses couleurs et surtout, son goût franc et équilibré! Fabriqué avec des pommes du Québec et bonifié avec les pommes du verger de la Brasserie, le cidre McAdam tient son nom de John McAdam, l’Écossais à l’origine de l’asphalte. D’un vert éclatant, la canette du cidre McAdam est empreinte de tracés symbolisant les rues de Montréal qui convergent vers la cidrerie.

«On a travaillé avec une boîte de pub différente. On voulait sortir de nos cercles habituels, aller ailleurs», raconte Tanya Comeau, la chef de marque de la brasserie. Elle n’est pas peu fière du travail accompli, d’abord à l’élaboration du produit, puis à sa mise en marché.

«Ce n’est pas le premier produit qu’on lance récemment. Mais pour le cidre, on a tellement travaillé fort, que la soirée de ce soir est particulièrement excitante!» — Tanya Comeau.

Le cidre McAdam est particulièrement frais et fruité. On y retrouve bien les notes de pommes qui y sont utilisées : Macintosh, Spartan, Cortland et Empire. La levure «spéciale», comme l’appelle M. Brophy, supportant plutôt que masquant la pomme.

Soulignons que le cidre urbain McAdam sera en vente dans les dépanneurs et épiceries du Québec à partir du 25 septembre prochain. Il sera offert à l’unité pour autour de 2,99 $. Les bars et restos suivront rapidement, mais là aussi, le cidre urbain ne sera offert qu’en canette.

Saviez-vous qu’il s’agit d’une deuxième expérience urbaine pour McAuslan? En effet, en juin 2016, la Brasserie a installé ses propres abeilles sur le toit de la bâtisse pour y produire son miel urbain d’où est née la Bière au Miel St-Ambroise!

Artiste urbaine en pleine création d'un graphiti d'un personnage de pomme lors du lancement du cidre urbain McAdam

Atelier 300 250