Atelier 300 250

La Fabrique en bouteille

Les amateurs de La Fabrique peuvent se procurer depuis la Fête de la Saint-Jean-Baptiste trois des bières de la brasserie artisanale de Matane. Les bières désormais offertes en bouteille sont la Rivière Blanche, une bière de blé de style belge à la coriandre et aux arômes épicés et fruités; la Salamagone, une American Amber Ale avec des notes de houblons aromatiques, de pamplemousse, de pin et de noisette et; La Gros Chars, une IPA houblonnée à cru au Citra, avec des arômes floraux et d’épices. L’équipe de la coopérative a ouvert une nouvelle brasserie adjacente à celle déjà existante et s’est procuré un tout nouveau système de brassage ainsi qu’une embouteilleuse. Les bières sont en vente en bouteille de 500 ml, dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et dans la Côte-Nord, ainsi que dans les principaux dépanneurs spécialisés de Montréal et de Québec.

Le gin Km12 reconnu à l’international

La Distillerie du Fjord de Saint-David-de-Falardeau remporte ses premiers honneurs pour son gin Km 12, avant même d’être à la Société des alcools (SAQ). L’entreprise saguenéenne a été médaillée d’or en avril à la prestigieuse Compétition internationale de spiritueux de San Francisco. Le gin aux aromates boréaux est le seul produit canadien parmi les 35 gins médaillés d’or. C’est lors d’une dégustation à l’aveugle et à huis clos, du 20 au 23 avril, que les membres ont fait leur sélection parmi les 250 participants à travers le monde. Les trois fondateurs de la distillerie familiale ont reçu la nouvelle au lendemain de la fin de semaine de compétition. « J’ai débarqué chez mon père, et on avait la tête dans les nuages », raconte Jean-Philippe Bouchard, cofondateur de la distillerie avec son frère Benoît et son père Serge. La distillerie a remporté une semaine après la médaille d’argent à la Compétition internationale de spiritueux de New York. « On est vraiment content de savoir qu’on est capable de se frotter les coudes avec des produits de calibre international », ajoute-t-il fièrement. Le gin Km 12, désormais décoré de l’autocollant de la compétition californienne, devrait rejoindre les tablettes de la SAQ dans les prochaines semaines, alors que 4800 commandes attendent le feu vert dans l’entrepôt de la société.

Archibald s’agrandit

La microbrasserie Archibald augmente sa capacité de brassage de trois millions de litres par année, un investissement de 2,6 M$ qui a notamment permis de mettre en grande quantité trois bières sur le marché. « On a de nouvelles bières tous les mois au restaurant, et celles qui sont aimées sont lancées en petite quantité. Et si celles-ci se vendent bien, on augmente leur production et leur donne une image définitive », explique François Nolin, le président fondateur de l’entreprise. Les produits à rejoindre les rangs des produits réguliers sont la Nuit blanche, une IPA blanche à 6 % d’alcool; la Belle Mer, une IPA de la côté ouest-américain à 7,1 % d’alcool; et la Désirée, une ISA blonde à 4,2 %. Afin d’augmenter cette capacité, la brasserie s’est équipée de nouveaux équipements et nouvelles technologies pour leur brasserie de Val-Bélair, et loue un local de 10 000 pieds carrés pour entreposer leur marchandise. La microbrasserie Archibald compte également ajouter deux restaurants, pour un total de six établissements. L’un sera situé dans le Quartier DIX30 de Brossard et l’autre quelque part au nord de Montréal, passé l’autoroute 640. L’entreprise n’a pas fini de grandir. En quelques mois, ses points de vente sont passés de 2000 à plus de 4500 à travers le Québec et récemment en Ontario.

Le Presbytère brasse maison

Le resto-brasserie Le Presbytère, à Saint-Stanislas, lancera bientôt ses quatre premières bières sorties de leur nouvelle cuve de brassage. Pour l’occasion, l’équipe célèbrera avec des groupes de musique invités au pub, lors de la fin de semaine du 17 au 19 août. Francis Boisvert, propriétaire-brasseur, et Alexandre Perreault, aide-brasseur, brassent leurs premières créations depuis le mois de juillet, avec l’aide du consultant Michel Gauthier. « Notre mission est d’utiliser le plus de produits de la région dans nos bières, comme des framboises, de l’argousier, des pommes, des citrouilles, du miel et des fines herbes », explique Francis Boisvert. La majorité du grain de base et une partie du houblon proviennent d’ailleurs de la ferme d’Alexandre Perreault. Les quatre bières disponibles au lancement seront une blonde facile et passe-partout à 4,6 %; une Session APA à 3,7 %; un Irish Red à 5,2 %; et un Porter baltique à 8,4 %. L’équipe ajoutera éventuellement d’autres créations à leur sélection, dont une blonde aux framboises, une bière sure à l’argousier, une blonde belge et une NEIPA. Pour ce qui est des noms des bières, l’équipe lancera un concours sur Facebook. « On risque d’y trouver des noms très originaux en relation avec le presbytère, l’historique de la paroisse, la région ou les produits utilisés », ajoute le brasseur.

Des sauces piquantes à base de bière qui en mettent plein la bouche!

Ayant pour principal ingrédient la camerise et conçues toutes les deux à partir de la bière noire à l’avoine de La Chouape, les sauces piquantes La Métisse et Le Métis de Camerises Mistouk sont les premières sauces piquantes d’inspiration boréale au monde. Elles contiennent en tout 10 épices boréales et sollicitent les 23 zones de goût de la bouche. Elles sont également les premières à avoir le logo Aliment du Québec qui confirme la provenance québécoise des ingrédients et la fabrication locale. En novembre dernier, elles remportaient même le concours Innovation 2016 du Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) dans la catégorie produit conversation de longue durée. Les deux sauces sont en vente dans quelque 200 points de vente (boucheries, épiceries fines, boutiques spécialisées dans la vente de bières artisanales, etc.) et sur la boutique en ligne de l’entreprise. Pour connaître tous les points de vente : camerisesmistouk.com et saucespiquantes.ca. À découvrir!

La Voie Maltée embouteille de nouvelles… sauces piquantes à la bière!

Damn! et La Voie Maltée présentaient cet été cinq sauces piquantes à base de bières maison de la brasserie, le fruit d’une collaboration entre le chef Éric Blackburn de VM et Jean-Sébastien Gauthier des sauces Damn aussi issu du Saguenay. C’est ainsi que sont apparues La Malcommode, une sauce fruitée et festive au piment Scotch Bonnet et à la Hefeweizen, La Gigonne, une sauce fumée et exubérante aux piments Chipotle et Habanero et au Stout à l’avoine, La Libertine, une sauce accessible et désinvolte au piment Cayenne et à l’Ale blonde légère, L’Ambiguë, une sauce riche et mystérieuse au piment Ghost Pepper et à la Bitter, ainsi que La Faisant-Malt, une sauce aux herbes rafraichissante au piment Jalapeno et à la Pale Ale américaine. Depuis ses débuts, La Voie Maltée est reconnue pour sa délicieuse cuisine à la bière à travers laquelle sauces BBQ à la bière, mayonn’Ale maison et même vinaigre de criminelle (Imperial Stout) trouvent leur place. Les sauces Damn! sont quant à elle de plus en plus populaires à travers la province avec l’engouement que l’on constate autour du piquant. Les nouvelles sauces sont notamment disponibles sur saucespiquantes.ca.

Atelier 300 250