Atelier 300 250

La Régie des Alcools, des Courses et des Jeux (RACJ) vient de franchir un important pas en avant avec l’octroie du tout premier permis de vente d’alcool et spiritueux à la propriété au Domaine Lafrance.

Après plusieurs mois de consultation auprès de la RACJ, du Ministère de la Sécurité et du Ministère des Finances, de dépôt de mémoires et d’études réalisées par les différents organismes soutenant les distillateurs artisanaux dont l’Association des Distilleries Artisanales du Québec (ADAQ), la décision en faveur de la vente à la propriété a finalement été rendue. Du moins pour les distillateurs artisanaux possédant leur alambic et produisant à 100% leur alcool de base.

Une nouvelle de première importance pour l’économie et le développement d’une industrie où le savoir-faire et l’esprit créatifs des artisans est directement rattaché à la fierté et au fruit de notre terroir Québécois. Il s’agit d’un coup de pouce majeur pour les distillateurs ayant choisi le permis artisanal, plutôt que celui industriel.

Avec des coûts de production de la matière première plus élevés que l’achat d’alcool neutre issu des grandes distilleries ontariennes, soit autour de $20 le litre produit vs $2/L si acheté en vrac, ce nouveau permis permettra à ces créateurs non seulement d’innover, de proposer des nouveaux produits et de se faire connaître, mais aussi d’augmenter les ventes au détail tout en continuant d’élargir la distribution de ses spiritueux dans le réseau des SAQ.

Cette aide devient aussi une façon de mieux positionner les spiritueux 100% Québec, de renouveler l’engouement pour l’agro-tourisme au Québec et de multiplier, pour le mieux, les producteurs artisanaux et la variété des produits offerts.

Grâce à ce Permis de producteur artisanal – catégorie alcool et spiritueux, on pourra se procurer les créations issues de la distillation des fruits du Domaine Lafrance, à la boutique de Saint-Joseph-du-Lac, que ceux-ci soient vendus par le monopole de la SAQ ou non.

On pourra donc faire l’achat de l’eau-de-vie de pommes Pure Légende, du nouveau gin Dandy (à base d’eaux-de-vie de pommes, poires et raisins et aromatisé à la fleur de pommier) qui fait déjà fureur en SAQ. S’ajoutera, dans 6 mois, le Georges-Étienne, un brandy de pommes vieilli en fût de chêne qui sera mis en bouteille sous peu. En plus, évidemment, de tous les autres cidres déjà disponibles sur place.

Source: Le Domaine Lafrance

Atelier 300 250