Les fondateurs de Pie Braque microbrasserie coopérative écoresponsable ne souhaitaient pas se contenter d’ouvrir une usine de production de bières. Ils sont devenus partenaires de La Coopérative de solidarité Lac Kéno afin d’ouvrir également un bistro, ce qui n’était pas possible dans le secteur industriel où est située l’usine.

Les trois membres fondateurs de Pie Braque, Félix Daviault-Ford, Simon Mélançon et Philippe Dufour – qui sont des amis de longue date – sont de véritables passionnés de bière. «Ça fait longtemps qu’on veut partir une brasserie, mais opérer un bar ce n’est pas dans nos cordes. On brasse depuis plusieurs années. Félix et Simon étaient responsables d’une équipe de brasseurs amateurs à l’Université Laval. Félix a travaillé à la Micro du Lac comme brasseur et a contribué à monter le programme Techniques de production en microbrasserie de Mastera, le service de formation continue du Cégep de Jonquière où Simon a été prof durant la première cohorte», explique M. Dufour.

L’usine – qui a nécessité des investissements de 750 000 $ – de même que le bistro devraient entrer en fonction au début septembre. La brasserie industrielle a une superficie de brassage de 4000 pieds carrés et aura, pour commencer, une capacité de production annuelle de 1000 hectolitres. L’usine est toutefois conçue pour produire de 3000 à 5000 hectolitres, en y ajoutant des fermenteurs. Ils visent donc 3000 hectolitres d’ici trois ans.

Pour goûter aux produits

L’usine ne propose ni salon de dégustation ni vente au détail. Par contre, le bistro peut accueillir 50 personnes à l’intérieur, une vingtaine à l’extérieur et disposera de six lignes de bières en fût. Durant les deux premiers mois, les clients pourront goûter une Saison, une blanche et une double IPA. À l’automne, une Tripel, une Dubbel et une Saison impériale s’ajouteront à l’offre. Puis, suivront d’ici un an, trois produits vieillis en fût de chêne. Un menu sera éventuellement élaboré avec des produits locaux.

Les bières seront aussi offertes en bouteilles de 500 ml dans une trentaine de dépanneurs spécialisés majoritairement situés au Saguenay–Lac-Saint-Jean, mais aussi à Montréal, Québec, Chibougamau et sur la Côte-Nord. Environ 160 000 bouteilles seront vendues la première année. L’objectif est de distribuer à travers la province d’ici deux à trois ans.

L’usine de production est située au 2376, rue Alexis-le-Trotteur, à Jonquière, alors que vous retrouverez le bistro et la boutique au 5251, chemin du Quai, à Lac-Kénogami. Pour en savoir plus : piebraque.com.