Roulement de tambour… après avoir publié avec succès leur livre «Les Saveurs gastronomiques de la bière», les auteurs Martin Thibault et David Lévesque Gendron reviennent en force. Cette fois, avec une série de livres, dont le premier sort à la mi-août, qui pourrait meubler votre bibliothèque brassicole au complet.

Difficile de dire combien de livres sortiront au total. Mais chose certaine, il y en aura environ un par année. Et, bien qu’ils auront tous la même signature visuelle et la même structure, chacun traitera d’une thématique spécifique.

«Il y a tellement de sujets possibles dans le monde de la bière, explique Martin Thibault, spécialiste et chroniqueur au journal. On a déjà une liste de thématiques possibles, mais peut-être que le sujet numéro 5 ne sera pas plus pertinent dans cinq ans. Alors on évaluera chaque année ce qui accroche.»

De prime abord, le premier livre «Les paradis de la bière blanche» semble avoir pour sujet les caractéristiques de la bière blanche. Mais les auteurs précisent dès les premières lignes que les apparences peuvent parfois être trompeuses.

En douze chapitres, ils explorent la bière blanche de plusieurs cultures du monde, que ce soit d’un milieu urbain d’Occident ou rural d’Asie, dans le but de démystifier la croyance populaire que les couleurs sont garantes de saveurs.

«On prend 200 pages pour dire aux gens que différentes cultures font de la bière qui est visuellement blanche, mais qui en fin de compte va gouter toutes sortes de choses différentes. Alors, imaginez si on faisait le même exercice pour toutes les couleurs.»

Les auteurs travaillent sur le concept depuis environ deux ans, en réfléchissant aux différentes thématiques possibles et en analysant l’intérêt du marché québécois, lequel peut changer d’une année à l’autre.

Le duo est actuellement en train d’écrire le deuxième livre, «Le goût de la bière fermière», qui sera «plus pointu que le premier. Ça va faire davantage jaser les beer geek et les spécialistes», ajoute Martin Thibault. Le livre explorera la perception qu’ont les principaux acteurs du monde brassicole sur la saveur fermière de certaines bières et sur la levure sauvage.

Les paradis de la bière blanche sera en vente dès la mi-août dans la plupart des librairies, au coût de 29,95 $.