Festibière Lévis
Deuxième à partir de la droite, Gilles Lehouillier, maire de la Ville de Lévis, en compagnie des co-promoteurs de l’événement Sébastien Huot, Alexandre Caron, Virginie Tardif et Catherine Gagné - Photo BROUILLARD communication
Soirees_300_250

Depuis sept ans, le Festibière de Québec connaît un grand succès. C’était donc logique pour les fondateurs d’offrir un événement du même genre à Lévis.

Sébastien Huot et Alexandre Caron ont sauté sur l’occasion en lançant la première édition du Festibière de Lévis, un événement qui comblera les gens de cette ville tout en étant assez différent pour que les amateurs de bières puissent avoir du plaisir à assister aux deux Festibières de la région.

Du 30 juin au 2 juillet, les festivaliers sont attendus au Quai Paquette – un endroit situé au bord de l’eau et reconnu pour sa vue imprenable sur Québec – pour une édition sous le thème de l’art. « Œuvres auxquelles le public peut participer, exposition, murale, street art, concours de décoration de tables de pique-nique pour les étudiants, peinture en direct d’un véhicule et musique de plusieurs styles sont au programme », mentionne M. Huot.

Une  trentaine  de microbrasseries québécoises seront présentes et  certaines  d’entre elles ne seront pas au Festibière de Québec. Cocktails, cidres et hydromels pourront aussi être  dégustés.  Environ cinq kiosques de nourriture permettront de savourer saucisses, côtes-levées et autres mets qui accompagnent bien la bière. « Le Quai Paquette, c’est là où vont les gens pour se rafraîchir dans les fontaines les plus puissantes au Canada et pour les voir illuminées le soir. On se démarque par ce site », ajoute M. Huot.

Le Festibière se déplace

Afin de répondre aux nombreuses demandes de plus petites municipalités qui aimeraient elles aussi accueillir un événement comme le Festibière, le festival s’est doté d’un camion qui possèdera 14 lignes de fût qui pourront être modifiées en fonction des préférences des villes et divers événements où le camion se rendra. Sa première apparition devrait justement être au Festibière de Lévis. Des discussions sont en cours concernant sa possible participation à six ou sept autres événements. Ça complète l’offre déjà offerte par le bar saisonnier La Cour Arrière, situé dans le port de Québec et offrant des bières de différentes micros, de juin à la fin septembre. L’accès au Festibière de Lévis est gratuit. Pour en savoir plus : infofestibiere.com.

Deuxième à partir de la droite, Gilles Lehouillier, maire de la Ville de Lévis, en compagnie des co-promoteurs de l’événement Sébastien Huot, Alexandre Caron, Virginie Tardif et Catherine Gagné.

Ateliers_300_250