Les journées chaudes et ensoleillées que nous espérions pour le printemps se sont fait attendre cette année. Cette attente aura eu pour effet d’accroître l’envie des saveurs de l’été, que ce soit l’envie d’une bière rafraîchissante qui étanche la soif de par son amertume sèche ou de par son acidité prononcée, ou encore des plats estivaux tels les salades et les grillades.  À chaque saison ses fromages, voyons ici ce qui sera de mise pour donner à nos prochaines dégustations un air estival et festif.

Un fromage d’été, c’est quoi?

Comme les pâturages verdissent au printemps, les vaches, les brebis et les chèvres sortent de leurs abris et sont envoyées se délecter d’herbages sucrés et de fleurs aromatiques. Cette alimentation prisée aura pour effet de donner un lait riche et savoureux, qualités qui se conserveront au cours de la transformation fromagère. Pour profiter de cet apport gustatif il est donc suggéré de rechercher les fromages artisanaux et fermiers, jeunes et frais, qui auront été fabriqué avec ce lait de pâturage. Au contraire, choisir des fromages d’un an d’âge nous fera profiter des saveurs de l’été précédent qui auront maturées et qui feront contraste avec les produits frais, généralement délicats et subtils.

Quelques idées

Les fromages de chèvre frais sont appréciés l’été, entre autres pour les recettes de salades aux croûtons de pain tartinés de fromage de chèvre et grillés au four. L’acidité typique de ceux-ci est un plaisir à accorder avec les profils sucrés des bières aux fruits et aux fleurs telles la Rosée d’Hibiscus de Dieu du Ciel! ou la Berliner Weisse à la camerise de chez Riverbend. Les plus aventureux pourront même tenter une recette de vinaigrette à la bière!

Si les assiettes de Mozzarella di Bufala servies avec tomates fraîches et un filet d’huile d’olive font sensation en apéro, elles sont peu souvent associées avec des bières. Pourtant l’accord avec les bières de fermentations basses telles les Lager et les Pilsner est formidable. La grande famille des bières de type Saison s’entend aussi très bien avec ce plat, mais il faut alors en choisir une qui n’est pas très amère mais plutôt levurée ou acidulée.

L’amertume puissante des IPA accompagne merveilleusement le goût fumé et salé des fromages à griller sur le barbecue. L’Halloum de Chypre et le Queso Fresco qu’on trouve un peu partout en Amérique du Sud sont de cette famille et la haute teneur en acidité qui les unis les empêche de fondre lorsque chauffés. Ils sont particulièrement agréables lorsque servis, par exemple, avec une salsa à la mangue.

Les bières de type Gose ont connu un essor explosif ces dernières années. La saveur vivement surette et légèrement salée qui la démarque fait de celles-ci un must pour la saison estivale. Ses saveurs tranchantes permettront l’accord avec les fromages vieux d’environ un an qui, en étant plus fermes, sont aussi plus gras. Un exemple : la Gose IPA de Pit Caribou avec le Cheddar Rustique d’Avonlea de l’Île-du-Prince-Édouard est à essayer absolument. La Zusammenarbeit du Loup Rouge, une Gose plus délicate, est fameuse avec une pâte ferme de brebis vieillie douze mois.

Fait connu : les bières blanches aiment les fruits. Cela tombe bien puisque les fromages frais aussi aiment les fruits. Une faisselle de chèvre fermière garnie de morceaux d’agrumes confits ou de baies en saison, accompagnée de la Charles-Henri Blanche de la Brasserie Les 2 frères est un accord qui fait oublier les canicules les plus étouffantes.

Un deuil facile

Toutes ces manières d’apporter fromages et bière sur nos tables de patio et sur les couvertures de nos pique-niques savent nous rappeler que la fin de la saison des fondues et des raclettes ne rime pas avec la fin de nos dégustations de fromage. Je vous souhaite à toutes et à tous un bel été rempli de saveurs des plus estivales!