Bières et saveurs de Chambly
Photo Benoit Desjardins pour Bières et saveurs de Chambly
Soirees_300_250

Nous ne comptons plus les festivals de bières au Québec, tellement il en arrive des nouveaux à chaque année. Il est impossible de tous les faire, à moins d’avoir temps, transport et argent à l’infini… Voici donc quelques conseils pour les choisir et en profiter pleinement.

Commencez par faire des recherches en ligne et les explorer. Plusieurs offrent des forfaits en prévente et vous économiserez ainsi quelques dollars (à réinvestir dans vos dégustations de bière ou nourriture, évidemment). Profitez de ces recherches pour voir s’il y a des ateliers, et prévoyez y faire un tour. Ces ateliers, donnés par des experts et des passionnés, sont souvent intéressants et pertinents. Et c’est sans compter les concours et les spectacles offerts! La première fois que j’ai fait deux heures de route pour un festival, c’était en 2014 parce que Radio Radio jouait au Festibière de Gatineau. Bon spectacle pas cher…

Pour SURVIVRE un festival

Vous avez choisi? Bien! Voici quelques précautions à prendre afin de survivre à l’expérience. Arrivez reposés et n’oubliez pas de boire et manger, c’est essentiel. Si vous ne faites que boire de la bière, non seulement vous saturerez vos papilles et ne goûterez plus aussi bien, mais votre foie risque de vous en vouloir. Et de grâce, planifiez vos transports à l’avance et évitez à vos familles de faire vos arrangements funéraires ou planifier des visites en prison. On vous veut en santé et en liberté!

Pour VIVRE le festival

Arrivez à l’ouverture. On circule plus facilement sur le site, les toilettes sont encore « accueillantes » et les gens derrière les kiosques ont le temps de vous parler. En fin de journée, si vous essayez de piquer une jasette alors qu’il y a 18 personnes derrière vous, les réponses à vos questions risquent d’être plus brèves et pas nécessairement à la hauteur de vos attentes. En vous pointant le matin, vous aurez le temps de discuter avec les passionnés derrière le comptoir, vous pourrez espacer vos dégustations et garder un discours cohérent.

Commenter, c’est bien, mais poser des questions, c’est mieux!

Bien qu’il soit agréable pour l’équipe de recevoir et transmettre au brasseur des commentaires constructifs sur les bières, rappelez-vous que le festival, il est pour vous! Alors pendant la conversation, ne vous gênez pas pour poser des questions sur le produit, sur la brasserie, les points de vente et les autres bières brassées, car après tout, vous êtes là pour découvrir! J’en profite d’ailleurs pour dévoiler un pas-si-secret de l’industrie : pendant les festivals, on se visite beaucoup, on fait des échanges de bières, on parle de ce qui nous a fait tripper ici et là, on se dit où sont cachés les petits trésors sur le site, alors si vous posez la bonne question, vous découvrirez aussi ces trésors.

Sortir de sa zone de confort

C’est un réflexe normal d’aller vers nos brasseries favorites, mais gardez en tête que les recrues d’aujourd’hui peuvent être les superstars de demain! J’ai encore en mémoire la première année de la brasserie artisanale Le Temps d’une pinte au Mondial de Montréal située à côté du petit pub d’Europe. Ils semblaient presque s’ennuyer et pourtant… D’inconnus en 2014, leur kiosque est aujourd’hui très achalandé, et ils font définitivement partie du paysage brassicole au Québec.

Plan de match

Voici quelques formules à essayer lors de votre ou vos prochains festivals. Pensez à y aller en groupe si vous pouvez, pour multiplier les dégustations sans nécessairement boire plus de bière.

La « tour des brasseries » : choisissez-vous une brasserie, essayez trois de leurs bières différentes pour connaitre un peu ce qu’elle offre, puis passez à un autre kiosque. Répétez.

La « tour du style » : choisissez un seul style et faites le tour des brasseries qui vous propose leur version afin de les comparer et trouver votre favorite.

La « choix du chef » : allez à un kiosque, demandez aux gens derrière de vous faire découvrir leur chouchou à eux, puis passez au kiosque suivant pour une nouvelle surprise.

La « improvisation totale » : Rangez la liste et suivez votre instinct. Après tout, il n’y a PAS de formule magique pour profiter d’un festival, l’important est de découvrir et s’amuser. D’ailleurs, si vous voulez continuer à faire la fête, sachez qu’il y a souvent des soirées off-festival dans les environs, alors informez-vous et continuez de célébrer le travail de nos artisans jusqu’à très tard la nuit si ça vous chante. Bon festival!

Ateliers_300_250