Atelier 300 250

Judicieusement située à proximité de la Petite-Italie et du quartier Rosemont-La Petite-Patrie, Brasserie Harricana s’est installée à la fin 2014 tout près du parc Jarry, dans Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, plus précisément au coeur du secteur en pleine effervescence qu’est le Mile-Ex. Et depuis, le succès est au rendez-vous.

La propriétaire Marie-Pier Veilleux a eu l’idée de recréer la défunte brasserie Harricana d’Amos ayant appartenu à ses parents où elle a passé une grande partie de son enfance. L’architecte Alain Carle a donc conçu un espace où le modernisme côtoie le rétro.

Les chaises de taverne vintage en cuir couleur saumon ont été récupérées de la brasserie familiale et trônent maintenant fièrement dans la salle. Tout comme les luminaires et la jolie porte en bois de l’ancienne chambre froide. Les lattes de bois au plafond, le long bar en marbre gris et le mur de briques qui sépare les deux sections apportent une touche plus contemporaine tandis que les vieux trophées et les poissons accrochés au mur se veulent davantage ludiques. Le mariage est très réussi.

Que l’on vienne sur l’heure du lunch pour déguster le buffet à volonté (17 $, incluant une bière du jour), s’y prélasser en après-midi pour siroter un verre ou en soirée pour faire la fête ou écouter le hockey, une visite chez Harricana demeure toujours agréable.

Des bières servies à la perfection

La qualité constante des bières concoctées par le maître brasseur et chroniqueur au journal Francis Richer – en poste depuis quelques mois – est bien sûr d’abord responsable de ce beau succès.

Les styles brassés sont très éclectiques. Cela va de la blonde funky (notre préférée) à la Vienna Lager en passant par le Milk Stout aux framboises. Tou-tes les bières sont conditionnées, selon le style, à une température de 4, 8 ou 12 °C grâce au système Flux Capacitor. Plusieurs invitées se greffent également au menu. Lors de notre passage, quatre bières des Trois Mousquetaires (dont la nouvelle Double IPA bavaroise) et deux de la Microbrasserie Les Grands Bois trônaient sur les pompes.

En plus d’être conditionnées selon les règles de l’art, les bières en fût sont servies dans des verres Charente, parfaits pour la dégustation. Les portions de cinq ou huit onces permettent l’essai de plusieurs styles, favorisant ainsi la découverte.

Cuisine familiale et menu bistro

Côté bouffe, c’est le bonheur! Le menu, heureux mélange de cuisine familiale et de cuisine bistro, rend encore ici hommage à la défunte brasserie Harricana. Cela va de l’assiette Harricana (costaude!) composée notamment de tourtière, ragoût de boulettes et fèves au lard, le spaghettini sauce Maman (délicieux!), l’œuf mimosa, les carrés de fondue au fromage (décadents à souhait!) ou encore le tartare de bœuf (parfaitement relevé), les croquettes de canard confit ou le burger de lotte (original!). Envie d’essayer les desserts? Les gâteaux aux carottes et Reine-Élisabeth (selon les recettes de la maman de Marie-Pier) sont succulents et valent le détour.

Enfin, l’expérience est totale grâce au service très professionnel. Les serveurs, vêtus de blanc et portant le tablier à la taille, sont à la fois sympathiques, efficaces et discrets. C’est si rare que l’on se doit de le souligner.

Bref, Brasserie Harricana est de ces endroits où il fait bon revenir. Ceux qui habitent loin seront heureux d’apprendre qu’il est désormais possible de goûter aux produits Harricana vendus en bouteilles de 750 ml dans les dépanneurs spécialisés.

Bières

Lors de notre passage, huit fûts brassés sur place et six bières invitées (le nombre varie constamment).

Prix des verres : 2,75 $ – 3,25 $ (5 oz) et 4,25 $ – 5 $ (8 oz).

Plateau de dégustation : 4 x 5 oz (prix selon les bières choisies).

Quelques bières en canettes (sans gluten) et en bouteilles.

Autres alcools

Cidres en fût (4), cidres en bouteille (4), cocktails (4), shooter (3) et rhum en fût.

Pas de vin.

Boissons sans alcool

Sodas maison offerts en trois saveurs: pamplemousse, houblon ou concombre-menthe-lime.

Cafés et thés variés.

Nourriture

Hors d’œuvres : carrés de fondue au fromage, tofu popcorn, bâtons de céleri au fromage bleu, croquettes de canard confit, guédille de homard, etc. : de 3 $ à 22 $.

Plats classiques et familiaux : jarret d’agneau à la bière, spaghettini sauce Maman, foie de veau poêlé, filet mignon, assiette Harricana, etc. : de 14 $ à 49 $.

À-côtés : poêlée de champignons, fèves au lard, carottes rôties au thym et miel, etc. : de 3 $ à 16 $.

Desserts : 4 $.

Brunchs le week-end : 2 $ à 40 $.

Clientèle

Majoritairement jeune, entre 25 et 40 ans lors de notre passage un dimanche en fin d’après-midi. Plusieurs groupes d’amis, des jeunes filles avec leurs ordinateurs portables en train d’étudier, des couples dégustant tranquillement une bière au bar.

Ambiance

Le décor est recherché, un brin vintage et urbain, mais sans aucune prétention. On y est confortable – surtout au bar à l’avant – et l’ambiance est propice à la dégustation de bière.

On aime

Les excellentes bières servies à différentes températures, le délicieux menu de nourriture sortant des sentiers battus, la beauté des lieux et le service fort professionnel.

On aime moins

Les bières sont servies en format 5 et 8 oz. Un détail qui pourrait déplaire à ceux qui aiment boire à la pinte.

À noter les enfants sont les bienvenus. Plusieurs plats au menu combleront leurs petits bedons.

Microbrasserie Harricana, 95, rue Jean-Talon Ouest, Montréal, (514) 303-3039, brasserieharricana.com, facebook.com/bharricana

Atelier 300 250