Nelson
Photo Sofia El Kahel
Soirees_300_250

Nelson est située en plein cœur d’une région touristique magnifique. C’est en effet dans le nord de l’Île du Sud de la Nouvelle-Zélande que l’on trouve les opportunités de plein air les plus intéressantes et les plus accessibles pour tous. Résultat? Une ville qui attire énormément de voyageurs de partout dans le monde, souvent du type un peu casse-cou, qui ne demandent pas mieux que de faire la fête après une journée passée à négocier les vagues en kayak de mer. Pas étonnant que ce soit là que la bière se soit développée dans ce magnifique pays!

Entre deux parcs nationaux majeurs et à une distance raisonnable de la légendaire région viticole de Marlborough, Nelson est un point d’arrêt stratégique pour quiconque décide de visiter la magnifique Île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Fondée en 1841 par les colons anglais, la ville compte aujourd’hui 50 000 habitants, mais ce chiffre ne représente pas très bien l’activité qu’on y croise. La région se remplit en fait au gré des saisons touristiques et il faut préciser qu’avec le climat local clément, les périodes creuses sont courtes.

Vous y croiserez d’ailleurs de nombreux Français dans les différents commerces qui y travaillent pour financer leurs activités de plein air extrême. Vous reconnaîtrez leur accent à cent mille lieues à la ronde et ils se feront un plaisir de revenir à leur langue natale pour vous. Étonnamment, le service en français est une réalité à Nelson!

Le vin? Non, la bière!

Côté alcool, la Nouvelle-Zélande est d’abord et avant tout un pays de vin. Le raisin y pousse dans des conditions idéales et ce sont le Sauvignon Blanc et le Pinot Noir qui attirent le plus de touristes en quête de délices alcoolisées. Mais Nelson fait bande à part et tout son attrait est là! Dès sa fondation, une affluence d’immigrants allemands a permis de créer cette culture quasi unique au pays. Le marketing local insiste sur cette différence et la ville porte fièrement le titre de « Craft Brewing Capital of New Zealand ».

D’ailleurs, vous connaissez le houblon Nelson Sauvin? Ce n’est pas un hasard si on trouve « Nelson » dans son nom. Ce houblon joyeusement fruité porte également le nom « Sauvin » en raison de son lien gustatif avec le Sauvignon Blanc. À Nelson, non seulement on brasse de manière sérieuse, mais on a voulu laisser une empreinte locale qui ferait le tour du monde!

On pourrait s’attendre à ce que cette variété soit utilisée dans toutes les bières de la région. Le Nelson Sauvin y est effectivement mis en valeur, mais, rassurez-vous, les brasseurs du coin ont davantage d’imagination et savent varier leurs ingrédients.

Un centre-ville accueillant

Dans le centre-ville, on retrouve un peu cette atmosphère de « village de montagne de ski » avec de nombreux commerces s’adressant presque tous à un public touristique et, surtout, de nombreux bars et restaurants pour festoyer. Les motels y pullulent, vous invitant à profiter de la région encore un peu plus longtemps.

La cathédrale Christ Church surplombe la rue Trafalgar dans un joli square où se trouvent plusieurs terrasses, notamment celle du Vic (voir Notre sélection bière). À partir de ce point de départ, vous pourrez facilement marcher la totalité des différentes rues du secteur, comme Hardy et Bridge. Magasiner, boire, relaxer… C’est ce qu’il y a au menu à Nelson!

Le reste de la ville est avant tout résidentiel et, entre deux passages au pub, vous aurez intérêt à prendre l’autobus (le réseau y est très développé) pour trouver d’autres activités touristiques et profiter pleinement de ce que la région a à offrir.

À découvrir

Plein air et ressourcement – Abel Tasman

À partir de Nelson, prenez l’autobus jusqu’à ce magnifique parc national pour savourer la nature à son maximum. L’activité numéro un est le kayak de mer (avec guide) puisqu’il vous permet d’admirer les rivages, de remplir vos poumons d’air salin et, si vous êtes chanceux, de croiser pingouins et phoques. Vous pouvez également enfiler vos bottes de marche et opter pour des randonnées pédestres inoubliables.

Vin – Blenheim

Il vous faudra prendre l’autobus pendant environ 1 h 30, mais vous ne pouvez passer par Nelson sans descendre un peu plus vers le sud-est pour vous arrêter à Blenheim. Ville principale de la région viticole de Marlborough, c’est là que sont situés les meilleurs vignobles de la Nouvelle-Zélande. Les paysages sont magnifiques, la cuisine de haut niveau et le vin de très grande qualité.

Histoire – Christ Church Cathedral

Construite en 1842, la cathédrale est ouverte au public de 9 h à 18 h tous les jours. C’est une belle occasion de se replonger dans l’histoire, de s’imaginer ce qu’était le Nelson colonial et d’analyser l’architecture du 19e siècle. En prime, vous aurez droit à une vue (légèrement) plus en hauteur de Nelson.

Notre sélection bières

Pub – The Free House

Le Free House est ni plus ni moins le temple de la bière de Nelson. 100 % des bières sur le menu proviennent du pays et la majorité d’entre elles offrent des saveurs hors normes telles une Saison au vinaigre balsamique, une Ale aux champignons ou une IPA aux cerises de café. Pourtant, personne ne se prend au sérieux dans cette ambiance hyper-décontractée. C’est l’arrêt numéro un du beer geek en Nouvelle-Zélande. La nourriture consiste davantage en accompagnements, mais on nous invite à y amener notre takeaway. Zéro stress!

95 Collingwood St. Nelson
thefreehouse.co.nz

Restaurant et brasserie – Mac’s Brewery – The Vic

Mac’s possède nombreuses brasseries à travers le pays et celle de Nelson se nomme « The Vic » en l’honneur de l’édifice Victorian Rose dans lequel elle se trouve. L’ambiance est celle d’une chaîne typique, avec écrans géants (on peut y voir du rugby, évidemment!), mais la bière vaut le détour. Essayez la Hop Rocker – une vraie Pilsner – et la superbe Three Wolves, une Pale Ale américaine où les houblons Amarillo, Simcoe et Nelson Sauvin s’unissent dans une belle harmonie. L’offre côté nourriture est franchement bien…

281 Trafalgar St. Nelson
Vicbrewbar.co.nz

Taverne – Sprig & Fern

Cette microbrasserie s’est en fait développée en une mini-chaîne de tavernes dont celle de la rue Hardy qui se trouve près de vos autres destinations. L’offre est diversifiée, mais ce sont les Lagers qui se démarquent. La Tasman Reserve Lager est un pur délice avec ses saveurs de cannelle et de fruits de la passion. Mention honorable à la Wai-iti Lager qui, en plus des saveurs d’agrumes et de caramel, possède un côté thé vert et boisé fort stimulant. Vous devrez y aller de jour; la taverne ouvre habituellement de midi à 16 h 30.

280 Hardy St. Nelson
sprigandferntaverns.co.nz

Restaurant – Urban Oyster Bar & Eatery

Ce petit restaurant hip, à un jet de pierre du Sprig & Fern, sert exclusivement de la Golden Bear, une microbrasserie de Mapua, non loin de Nelson. Ne ratez pas l’occasion de découvrir ces produits fort inspirés tels que l’Objet d’art Ale (Session Ale) ou la Smashing Beaver (IPA fumée). L’ambiance est très agréable. L’endroit se mérite d’ailleurs des points bonis pour son menu nourriture plus sophistiqué avec des ceviches et autres bouchées, souvent d’inspiration asiatique, qui permettent d’éveiller les papilles davantage.

278 Hardy St. Nelson
urbaneatery.co.nz

Restaurant et brasserie – Panama Bar and Kitchen

Restaurant que l’on pourrait qualifier de « fine cuisine urbaine abordable » où vous pourrez déguster de l’agneau en salade méditerranéenne ou un délicieux risotto de fruits de mer. Mais le Panama permet surtout à l’amateur de bière de goûter de la Moa en fût, une microbrasserie en provenance de Marlborough. Josh Scott a grandi dans les vignobles de son père (fondateur de la maison Allan Scott) et a décidé d’appliquer le même soin à la bière que son père appliquait au vin. C’est réussi, notamment pour le Stout impérial et la Session Pale Ale.

112 Collingwood St. Nelson
Panamanelson.co.nz

Ateliers_300_250