À chaque parution, Ian Picard, maître fromager, et Philippe Wouters, expert bières, vous invitent à profiter d’une idée pla- teau « clé en main » pour 4 personnes. Invitez vos proches, la soirée sera gourmande et agréable.

Bières sélectionnées

La période du temps des Fêtes est propice au partage et à la découverte de nouvelles bières, les bières de Noël. Originellement offertes aux membres du personnel de la brasserie et aux bons clients, les bières de Noël ne doivent pas être vues comme un style, mais comme une occasion de goûter des brassins spéciaux pendant le temps des Fêtes. Deux bières vous sont proposées. La Célébrante des Brasseurs du Monde, une blonde forte, élevée à la levure de champagne et affinée aux brettanomyces. La Grivoise de Noël, une double belge avec ajouts d’épices qui rappelle les fameuses bières de Noël que l’on retrouve en Belgique, pays qui a très largement rendu célèbre la tradition. Deux produits bien distincts : le premier offre un nez typique de brettanomyces sur un corps sec provenant de la fermentation à la levure de champagne; le second est dicté par un magnifique mélange d’épices qui se prolonge jusqu’à la dernière gorgée, appuyé par un sucre résiduel que l’on reconnaît dans la Grivoise.

Riopelle – Fromagerie L’Île-aux-Grues

Fromage triple-crème fait de lait thermisé de vache, il offre de belles saveurs de champignon et de crème. Il se consomme assez jeune, laissant place à une pâte plus acidulée que certains fromages du même type. En bouche, il offre une belle sensation crémeuse et grasse. Devant la Célébrante, la fraîcheur de la bière appuie la minéralité du fromage, offrant un accord parfait pour commencer la soirée sur des notes florales. Quant à la Grivoise, elle appuie son caractère avec une belle bouffée d’épices qui se mélangent à la texture du fromage, offrant un accord très gourmand rappelant le pain d’épices au miel.

Mont d’Or – France

Importé de France, ce fromage à pâte molle et à croûte brossée est entouré d’une sangle de bois d’épicéa. Ses arômes rappellent le champignon, la cave et le beurre. En bouche, sa texture est crémeuse, voire moelleuse. Devant la Célébrante, le fromage relâche son amertume, suivie d’une très belle combinaison de saveurs allant de la noix de Grenoble fraîche, en passant par des notes de foin. La Grivoise s’assouplit devant le Mont d’Or, laissant place à des notes rappelant les pommes confites et caramélisées. Un accord très intéressant.

Gouda Extra Vieux – Pays-Bas

Gouda Noord hollander affiné trois ans minimum. Sa pâte est très ferme et cassante. Au nez, il développe des notes de caramel. En bouche, il est puissant et son amertume se ressent en crescendo jusqu’à la dernière bouchée. Voilà un accord surprenant avec la Célébrante, des notes iodées et métalliques se développent. Le fromage préfère la Grivoise, lui rappelant une soirée gourmande composée d’un gâteau aux fruits séchés et d’un bon verre de Rhum. Deux accords bien différents.

Louis d’Or – Fromagerie du Presbytère

Fromage à pâte semi-ferme, fait de lait cru de vache, le Louis d’Or est inspiré du Comté. Il offre un beau bouquet aromatique tirant sur la noisette et le beurre. Sa texture riche en fait un fromage idéal avec des bières. Devant la Célébrante, le fromage ne s’incline pas. Il accompagne la bière sur les notes de la levure et de céréales, laissant place à des saveurs tertiaires rappelant certains vins blancs. La Grivoise se laisse, quant à elle, bercer par le fromage qui prend le contrôle de la finale jusqu’à nous rappeler… le lait de poule. Un accord surprenant.

Pic amour – La fromagerie Hamel

Brillat Savarin frais couvert de bleuets et canneberges séchées ayant été réhydratés dans un whisky à l’érable. Il est disponible en exclusivité à la fromagerie Hamel. Sa texture est riche et crémeuse, rappelant le fromage frais auquel on ajoutait des fruits comme collation. La Célébrante et le fromage nous offrent une interprétation d’un gâteau au fromage allant même jusqu’à offrir les sensations du coulis de fruit, du fromage frais et du biscuit bien malté. Quel accord! Devant la Grivoise, l’accord est assez neutre, la bière et le fromage ne voulant pas réellement s’apprivoiser.