Cette Triple Impériale est le fruit du travail de la belge Brasserie de l’Abbaye des Rocs.

Couleur marron et semi-opaque, je peux tout de même admirer sa continuelle effervescence. Cette dernière permet de maintenir tout au long de la dégustation la belle couverture de mousse beige qui repose sur la bière. Une belle carte de visite.

Au nez, le malt est bien présent et offre une bonne structure aux arômes qui suivent. Sans surprise, il y a cette levure qu’on associe aux bières belges. Le mélange d’épices est difficile à identifier mais demeure tout de même plaisant. L’alcool est facilement identifié ce qui n’est pas surprenant considérant que l’étiquette indique 10 %. Le caramel apparaît et vient compléter les notes de malt tandis qu’un mélange fruité vient terminer le tout. Un bouquet intéressant qui devrait mener à une belle dégustation.

La bière livre la marchandise puisque ce que mon nez a trouvé se retrouve en bouche. En finale, la levure revient et se laisse accompagner par des saveurs de malt. Le scénario se répète gorgée après gorgée. Vous aurez deviné que je ne m’en plains pas.

Son corps est moyen mais tire du côté corsé. Sa carbonatation est dans la moyenne. Elle est moyennement sucrée et sa texture est crémeuse.

En un mot : bien