Atelier 300 250

Il y a plusieurs formes, et variantes, de verres à bière. Chaque forme est associée à des styles particuliers. Ces formes auraient été conçues afin de mettre en évidence les arômes et saveurs de la bière. Tout n’est pas si simple puisque certains styles se prêtent à différentes formes de verre sans oublier l’hybridation des styles au cours des dernières années. Mais gardons les choses simples !

La pinte

On la qualifie souvent d’« anglaise ». C’est donc sans surprise qu’elle convient aux bières… anglaises ! Les différentes déclinaisons de porters et de stouts en font partie. Vous n’avez qu’à vous imaginer le fameux verre de Guinness. Parmi les autres styles anglais se trouvent les ales (Amber, English Pale, English Strong, Pale, Mild, Old et Scottish). Les Bitters et Extra Special Bitter (ESB) font aussi partie du nombre, sans oublier les India Pale Ale (IPA), à tout le moins les versions plus légères.

La chope

On se l’imagine souvent avec son couvercle en étain et par ricochet elle est associée à l’Allemagne. Les styles qui profiteraient le plus de sa forme proviennent de la grande région de l’Europe centrale. On pense ici entre autres à la Lager ambré et la Vienna Lager. La chope convient aussi à la Pilsner Tchèque mais celle-ci est tout aussi à l’aise dans une flûte. D’autres styles associés à cette grande région sont la Bock (ainsi que ses variantes), la Dunkel, la Oktoberfest ou Märzen, et les bières à base de grains fumés.

Les bières dites traditionnelles se savourent aussi dans une chope. On pense à la Gose, bière légèrement salée, qui a acquis une certaine notoriété au cours des dernières années. Parmi les styles traditionnels moins connus se trouvent les Grodziskie, Lichtenhainer, Sahti, Gotlandsdricke, Koduõlu et Zwickel.

Le ballon

Les bières qu’on y verse ont souvent une plus haute teneur en alcool. Inévitablement, le pied du verre nous glisse entre les doigts et le ballon se love au creux de la main. Ceci réchauffe la bière mais, celle-ci gagne à prendre quelques degrés permettant ainsi de l’apprécier pleinement. Vous identifierez les styles appropriés par les mots qu’ils contiennent, tels que « fort », « glace », « impérial », comme l’American Strong Ale, la Eisbock, le Stout ou le Porter impérial. Complètent ce survol les vins d’orge (Barley Wine) et les bières aigres (Sour Red, Sour Brown, Sour Ale et Wild Ale). L’hydromel apprécie aussi ce type de verre.

La flûte

Vous pensez assurément à légèreté, scintillant et bulles. Les bières qu’on verse dans des flûtes présentent ces caractéristiques. La difficulté d’utilisation réside dans le fait que la mousse semble se multiplier à un rythme effarant lorsqu’on y verse la bière ! La Pilsner peut en profiter tout comme les bières fruitées. Les lambics, tant Faro, fruité que Gueuze, gagnent à s’y retrouver. Vous pouvez aussi y verser vos cidres.

La tulipe

Le nom dit tout sur sa forme et c’est celle qui offre le plus de variantes. Versatile, elle convient à presque tous les styles de bière. Les bières d’abbaye (particulièrement les Dubbel et Tripel), les versions tant américaine que belge des Ales et des Strong Ales, les bières de garde ainsi que les lambics (et ses variantes) et les différentes bières aigres l’aiment bien.

Le calice

Sa forme confère un aura sacré à la bière qui y repose. Pas surprenant que les trois styles de bières d’abbaye (Dubbel, Tripel et Abt/Quadrupel) y sont associés. Les ales belges et les ales belges fortes s’y sentent aussi à l’aise.

Et moi, quel verre j’utilise ?

J’ai beau avoir des verres de toutes les formes à la maison, j’utilise toujours le même. Il ressemble à un verre à vin blanc. Le pied permet de tenir le verre, évitant que la main ne réchauffe la bière tout en permettant aussi de faire tournoyer la bière et d’ainsi en libérer ses composantes aromatiques. La cheminée, la partie supérieure du ballon, celle qui se rétrécit vers le haut, concentre les arômes facilitant la détection et l’identification des arômes. Finalement, le verre est mince car son épaisseur joue un rôle déterminant dans la région où la bière se pose dans la bouche. Un verre épais aura ainsi tendance à faire ressortir les saveurs sucrées de la bière.

 

Atelier 300 250