Burlington, Vermont. Dimanche le 18 mai dernier. Des milliers de futurs diplômés (es) arborent fièrement toges et mortiers en déambulant dans le centre-ville avec panache. Toutes les fraternités et les sororités sont représentées, d’Alpha à Zeta. Je me croyais dans le film Revenge Of The Nerds,  mais sans les tronches.

Parmi tous ces étudiants et la horde de touristes marchant sur la très vivante rue piétonnière Church Street, un logo réconfortant m’attire, comme la lumière au bout d’un long tunnel sombre. L’enseigne du Farmhouse Tap & Grill, sur Bank Street, me fait de l’œil et active soudainement ma sensation de soif. L’endroit fait honneur à sa réputation et affiche déjà complet … et nous ne sommes que sur l’heure du dîner. On nous remet un gadget qui s’illumine et vibre lorsqu’une place se libère, ce qui nous donne amplement de temps pour saliver au simple regard de l’ardoise affichant les bières servies en fût. Celle-ci est majoritairement composée de produits locaux (Hill Farmstead, Lost Nation, Switchback, etc …) mais également de trucs québécois (Unibroue, Trou du Diable, Dieu du Ciel) et en provenance des autres États américains.

Farmhouse grill

Nous entamons notre festin tout en douceur avec une Gose de Lost Nation et une Saison de Stone, question de laisser de la place pour ce qui s’en venait. Deux bières très rafraîchissantes par cette journée où un soleil de plomb n’a pas loupé sa chance de faire sa marque sur nos peaux encore immaculées par cet hiver qui fut pénible et incessant. Apéritifs terminés, nous nous sommes alors lancés dans le gros calibre. En feuilletant l’immense menu de  bouteilles, une bière a ressorti du lot par sa description étrange qui a piqué ma curiosité : la Funky Galaxy de Prairie Artisan Ales. Cette brasserie basée en Oklahoma fait sa marque depuis quelques années aves ses offrandes brassicoles axées sur des expérimentations avec les levures sauvages et les conditionnements en barils de toutes sortes.

FarmhouseMenu

La FUNKY GALAXY se veut une espèce d’hybride entre une Saison et une Black IPA, houblonnée à froid avec du houblon Galaxy et fermentée avec des brettanomyces et une levure à vin.  Chaotique sur papier, mais oh combien délicieuse en bouche!  Noire, opaque et couronnée d’une mousse beige qui ne tient pas à étirer sa présence, la bière dégage des arômes de cuir, de gomme balloune et de pastis. Les bretts font un travail colossal tant au niveau olfactif qu’au goût. Ceux-ci procurent donc une belle acidité en bouche, juste assez discrète pour ne pas camoufler les saveurs d’anis, le chocolat et la subtile torréfaction. Les houblons Galaxy relâchent quelques saveurs fruitées et herbacées, plus présentes lorsque la bière tempère par contre. Une amertume très fine se glisse en finale. Ça, c’est exactement le genre de bière bizarre que tu aimes ou que tu n’aimes pas, il n’y a pas de juste milieu. Moi? Oh que j’aime!

Éric Tremblay Funky Galaxy

[divider]Funky Galaxy[/divider]

Œil : Noire, opaque, mousse beige généreuse

Nez : Cuir, gomme à mâcher, anis, chocolat

Bouche : Levures sauvages, douce acidité, fruitée, anis, chocolat, torréfaction discrète

[divider]Farmhouse Tap & Grill[/divider]