2013-05-04 17.08.22Le Mint julep est sans contredit la boisson fétiche du derby du Kentucky, première épreuve de la triple couronne. Mais c’est aussi une boisson classique du sud de É-U; avec le bourbon et le thé glacé.

D’ailleurs, le mot julep provient du latin julapium depuis l’arabe julab lui-même dérivé du mot perse gulab voulant dire eau(ab) de rose(gu). On imagine d’ailleurs bien les marchands persans siroter un rose julep sous le chaud soleil persique. Je julep alcoolisé apparait vers la fin du 18e siècle et la recette d’une version à la menthe est publiée, quant à elle, en 1803 à Londres par John Davis. Il en parle comme la boisson matinale de virginiens…

4 ingrédients simples:

  • de l’eau (solide et liquide),
  • du whiskey,
  • du sucre
  • et de la menthe.

Voici la recette que j’utilise le plus souvent; elle provient d’un journaliste récipiendaire d’un Pulitzer et fondateur du Louisville Courrier-Journal, Henry Watterson:

Pincez la menthe doucement de son lit, juste au moment où la rosée du soir est sur ​​le point de se former sur elle … Préparez le sirop de sucre et mesurez un demi-verre de whiskey. Versez le whiskey dans une coupe d’argent bien givrée, jetez les autres ingrédients de suite et buvez le whiskey!

Mais des fois, je prends la recette plus traditionnelle 😉

Mint Julep du Derby

On prépare le mint julep à même le verre dans lequel on le sert; traditionnellement un “tin” en argent sterling. Je n’en ai point, mais j’ai un sacré beau set de verres en étain, héritage de pépé, alors j’en profite.

  1. On le remplis à rabord de glace concassée
  2. sur laquelle on coule 15 ml de sirop de menthe froid
  3. et 2 oz. de whiskey du Kentucky.
  4. On brasse rapidement à la cuillère de bar jusqu’à la formation d’une bonne couche de frimas sur toute la coupe.
  5. On décore ensuite d’un brin de menthe fraiche; l’idée est de bien se mettre le nez dedans à chaque gorgée.

Sirop de menthe

  1. Je prépare tout simplement d’avance un sirop de menthe en amenant à faible ébullition:
    • 1 tasse d’eau
    • et une tasse de sucre.
  2. Je fait pousser ma propre menthe, alors j’en cueille une douzaine de feuilles que je plonge 2 minutes dans le sirop frémissant.
  3. Je retire ensuite le tout du feu.
  4. Une fois complètement refroidi, je fout le tout dans un pot masson au frigo.

Whiskey

J’utilise présentement surtout le Evan Williams Single Barrel. La cuvée 2002 présentement à la SAQ (10288247) en vaut particulièrement la peine. Si vous aimez quelque chose de plus costaud, les bourbons provenant directement du fût comme le Booker’s (SAQ :  11036308) vous comblerons. Et puisqu’on y mets pas mal de glace et qu’on sirote doucement, ça ne monte habituellement pas trop vite à la tête.

Voilà! Trouvez-vous une course de chevaux, écoutez la Tennessee Waltz (j’aime bien la version d’Holly Cole) ou bien bercez-vous sur votre porche en sirotant votre mint julep doucement et venez-me dire si c’est pas ça la grosse vie sale.

Psst, en passant: les 2 autres courses de la triple couronne sont le Preakness Stakes et le Belmon Stakes. Les trois courses se tenant, respectivement, au Chruchill Down de Louisville, Kentucky, la piste de Pimlico à Baltimore au Maryland et au Parc Belmont (sic) à Elmont, NY.