Ce weekend dernier, j’ai voyagé jusqu’en Pennsylvanie avec quelques amis, question de sortir du moule conventionnel de nos sorties dans le Nord de l’État du New-York. Après une soirée très bien arrosée à Syracuse, une de mes destinations fétiches, nous avons lentement traversé les frontières de ce territoire qui m’était jusqu’à là inconnu.

La première escale de ce voyage celle qui me marqua la plus. The Tavern on Liberty est une petite taverne étudiante en plein milieu d’un quartier résidentiel assez huppé, entouré de maisons incroyables d’une valeur dépassant largement le million de dollars.

Liberty Street Tavern
2246 Liberty Street
Allentown, United States

Ce qui la rends intéressante, par contre, n’est pas autant son emplacement, que son concept mettant en valeur la sous toutes ses formes. Premièrement, l’ambiance est top! Tout pour garder les consommateurs bien assis sur leur tabouret; on y trouve une table de billard, des jeux vidéos, des télévisions pour écouter un match sportif, un jukebox, des jeux de bar (les anciens habitués du Clarke’s House reconnaîtront le jeu du crochet suspendu), et même des darts pour les plus vieux qui ont besoin d’une autre raison pour se lever le coude. Tout ça, sans une musique trop élevée pour dissuader ceux qui cherchent la tranquilité.

Second, autour de la dizaine de tables, sont allongés des frigos vitrés remplis d’une variété impressionnante collection de bouteilles de bière de des États-Unis. De la lager de Six Points, à la barleywine vieillie en fût de de Central Waters, à la wheat-wine de Terrapin, tous les styles des quatre coins du pays y sont représentés.

Ces bouteilles sont disponible pour consommation sur place, mais également pour emporter à la maison. Quel magnifique concept!

De plus, plus d’une douzaine de lignes de fût d’exception sont disponibles. Lors de ma visite, St-Bernardus 12 ABT, Karmeliet, Uinta Labyrinth, Lindeman’s Framboise, Full Pint Rye Rebellion, étaient disponibles, entre autres.

Si ce n’était pas suffisant, un menu complet y est disponible (les ailes de poulet étaient délicieuses, mais coûtaient 1$ l’aile), et un programme de fidélisation promet un bock en acier inoxydable personnel et une plaque commémorative à tous ceux qui sauront déguster plus de 200 à cet établissement.

Mon coup de coeur catégorie bar de mon voyage en Pennsylvanie (et nous avons visité le Capone’s, Monk’s, etc).

Un peu perdu dans un quartier nul-part, mais m’a fait rêver de retrouver un endroit du style dans mon quartier.

LAISSER UN COMMENTAIRE - MEMBRES FACEBOOK SEULEMENT