Atelier 300 250

1er service

  • Blonde – Les Trois Mousquetaires – Ale blonde
  • La Métropole – Micro de l’Alchimiste – Ale blonde

Gouda extra vieux – Hollande :

La Blonde des Trois Mousquetaires dévoile, dès les premières gorgées, des notes de pain de mie et de grain frais. La Métropole est plus sucrée en entrée de bouche et plus sèche en finale. En présence du Gouda extra vieux (1 an et demi de maturation), la Métropole est toujours aussi douce avec une légère finale de noix grillées. Quant à la blonde des Trois Mousquetaires, elle échappe des notes de banane et accentue la crème du fromage.

Bocconcino Di Langa – Italie :

Étrange sensation que ce fromage populaire italien vous offre en bouche : C’est moelleux et doux avec une finale caprine. La Blonde des Trois Mousquetaires s’amuse, les notes caprines sont parfois remplacées par les notes de malt, parfois accentuées. Quant à la Métropole, les notes de noix grillées sont franchement accentuées. Mariage intéressant.

2e service

  • Évasion – Microbrasserie du Lièvre – Ale rousse
  • Blanche du Paradis – Dieu du Ciel! – Blanche belge

Comté Reservation 18 – Québec :

La Blanche du Paradis est une bière dégageant des notes très florales. Il lui fallait un fromage doux. Notre choix s’est arrêté sur le Comté affiné 18 mois qui dévoile des saveurs de romarin et de thym en présence de la bière. L’Évasion et le Comté sont un de nos coups de cœur. C’est frais, c’est fruité… que dire de plus!

 Tomme de Brebis de Charlevoix – Québec :

Au contact de la Blanche du Paradis, ce sont les fleurs qui s’expriment très rapidement; la Tomme reprend le dessus et sa texture très crayeuse accompagne des notes puissantes de Brebis. Le mariage avec l’Évasion n’est pas agressant, mais pas exceptionnel. Quelques notes herbacées, un peu de laine de mouton… sans plus.

3e service

  •  Dernière Mission – Mabrasserie.com – Ale Blonde
  • La Ciboire – Archibald – India Pale Ale

 Brise des Vignerons – Québec :

Qui a dit que les bières blondes devaient être insipides. La Dernière Mission en est un bel exemple. Des notes de noix grillées et de poires se dévoilent, mais lorsque le fromage se présente on se transporte dans les sous-bois : ça sent l’automne, les champignons, la forêt boréale! La Ciboire ne se laisse pas faire, goutez-vous le pamplemousse? Dépêchez-vous, le fromage revient à la charge avec ses matières grasses. Assez complexe comme mariage.

Il Nocciolo – Italie :

Le Coup de cœur de Philippe. Quel fromage! C’est un fromage aux trois laits : Vache, chèvre et Brebis. La Dernière Mission fait ressortir les notes caprines, c’est viril comme mariage! La Ciboire ne se laisse pas intimider avec son amertume. Encore une fois le pamplemousse confit se présente et s’installe jusqu’à la fin. Mais le meilleur mariage : Le fromage seul.

4e service

  •  L’Exploité – Brasseurs du Monde – Stout
  • Terre ferme – À l’abri de la Tempête – Ale Ambrée

 Appezenler Surchoix AOC – Suisse :

La Terre ferme offre des notes de basilic très prononcées et une touche iodée. Au contact de l’Appenzeller, c’est le Thym qui se présente suivi du Basilic, très présent. La finale est animale, crémeuse et douce. L’exploité et ses saveurs de torréfaction offrent, au contact du fromage, des notes de café, de terre noire. La bière domine le fromage. Un mariage très intéressant.

Fleuron bio – Québec :

Fromage bleu, crémeux et surtout aux notes de caves et d’humidité, le Fleuron, au contact de la Terre Ferme se transforme subitement en sauce au bleu et aux herbes. Un mariage intéressant. Un bleu et une bière noire, un grand classique. Et on ne se trompe pas avec l’Exploité et le Fleuron. Envie de chocolats, n’est-ce pas?

Truc du maître-affineur – Ian Picard

Des rumeurs circulent : les fromages vendus chez les marchands de fromages, vos spécialistes, sont plus chers que chez les épiciers. Faux, c’est faux! Autre «détail» d’importance : les fromages des spécialistes sont dorlotés. On prend soin d’eux, on les a à cœur ces petits fromages. De plus, on les choisit minutieusement afin de vous offrir un produit de qualité, exempt de défauts. Nous savons que le fromage est vivant et qu’il évolue au fil du temps. C’est pour cette raison qu’on les surveille attentivement et qu’on les coupe devant vous. On ne les étouffe pas non plus dans le plastique pendant des semaines, mais on les emballe dans un papier conçu pour qu’ils puissent respirer. Conseil : rangez vos fromages dans le tiroir à légumes (du réfrigérateur); le degré d’humidité empêchera votre gourmandise de sécher.

Truc du bièrologue – Philippe Wouters

Le temps des Fêtes est proche. Pourquoi ne pas en profiter pour organiser une dégustation bières et fromages originale; chaque convive doit apporter une bière et un fromage qu’il considère incompatible, dégustez-le tous ensemble et confirmez le choix. Par la suite, trouvez un fromage compatible avec la bière. Vous venez de passer une agréable soirée.

Atelier 300 250